Proposer une initiative

Une soirée pour remercier les bénévoles

Vendredi 15 décembre dernier au cercle Saint-Joseph, plus d’une centaine de personnes avaient répondu à l’invitation du P. Robert Abelava. Le curé des deux communautés de paroisses Saint-Joseph Espérance et Terre de Rencontre avait tenu à remercier chaleureusement tous les bénévoles par une soirée offerte autour d’un repas pris en commun, tout en les encourageant, bien sûr, à persévérer dans leur engagement au service de l’Eglise locale. Jean-Jacques Erny, en qualité d’ « aîné », s’est réjoui de cette initiative et a souhaité à tous les participants de continuer à œuvrer ensemble.

 

Les nombreux convives ont pu se régaler d’une spécialité indienne concoctée et préparée sur place par Elia et une petite équipe de cuisiniers amateurs, ainsi que d’une grande variété de desserts apportés par les paroissiens de Saint-Joseph. Merci à chacun pour son implication dans ce chemin de rapprochement de nos communautés de paroisses.

La lumière de Bethléem pour la paix

Comme chaque année, les scouts nous transmettront la lumière de Bethléem dimanche 17 décembre lors de la messe de 10h30 à Saint-Paul. Cette lumière nous rappelle la présence du Christ dans nos vies et l’importance de l’annoncer à tous ceux qui en ont besoin.

La Lumière de la Paix de Bethléem est un événement scout chrétien qui se déroule pendant la période de l’Avent. Habituellement allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem, la lumière est rapportée en Autriche, puis transmise partout en Europe.

Certains se demandent à juste titre si la lumière vient bien de la grotte de la nativité cette année. Suite à la situation en Israël, les scouts Autrichiens partageront celle de l’édition 2022 qui a été entretenue pendant tout l’année, pour que ce beau signe de fraternité et de Paix continue à vivre à travers chacun et chacune. La flamme qui est diffusée sera donc bien celle de Bethléem, et, plus que jamais, la diffusion ce symbole de Paix compte dans l’éducation des jeunes et les liens qu’ils et elles apprennent à tisser autour d’eux.

Pour nous, Scouts et Guides de France, il est essentiel de partager la Lumière de la Paix de Bethléem avec tous ceux qui en ont besoin et avec qui nous voulons célébrer la période du temps de l’Avent et de Noël. Chacun peut participer à sa transmission, qu’il/elle soit scout ou non. La Lumière est une opportunité d’agir pour un monde plus fraternel. C’est un symbole d’espoir à l’échelle locale et mondiale.

« Seigneur, Qu’il fait bon dans ta maison ! Ton espérance nous protège, Ta confiance nous fortifie, Ton amour nous réchauffe. Ah, qu’il est doux de rester près de toi ! Mais Toi, Tu nous dis : Allez, zou, dehors ! Enfile tes chaussures, tes gants et ton bonnet, prends ton sac à dos et mets-toi en marche. Car ta sœur a besoin de toi et ton frère t’espère. Ton frère est seul et ta sœur s’est perdue. Ils ont froid de ton absence et faim de ta présence. Va, il y a quelqu’un qui t’attend quelque part. D’accord, Seigneur, je vais sortir et affronter ce monde. Car c’est Toi qui me fais avancer et c’est Toi qui me guides. Et c’est encore Toi qui me consoleras quand la pluie sera trop froide, le chemin trop long et les ampoules à mes pieds cruelles. Oui, avec Toi, j’ose. J’irai par monts et par vaux, ici, là-bas, tout près ou bien ailleurs. Quelque part, quelqu’un m’attend. Amen » (extrait de la prière qui sera lue lors de la célébration)

Contact : Chloé Adam (06 22 79 45 05)

Partager l’espérance de Noël avec la Mission Ouvrière

La Mission Ouvrière de Colmar vous invite chaleureusement à venir partager ses espérances samedi 16 décembre de 15h à 19h au foyer Sainte-Marie. Enfants, jeunes et adultes, ensemble dans l’attente du Sauveur, dans la tente du Sauveur, accueillons le message de Noël !

La rencontre se clôturera par l’eucharistie paroissiale à 18h30 à l’église Sainte-Marie

Contact : secrétariat de la Mission Ouvrière (ACE, JOC, ACO, …) : 03-89-60-63-05 ou Nicolas Emmenecker : 06-76-50-49-11

Des nouvelles de Caritas Colmar

Venir en aide à toute personne, quelles que soient son origine, sa culture, sa religion…et accompagner cette personne pour lui permettre de reprendre confiance en elle et en la vie: telles sont les missions de Caritas.

2023 a vu se concrétiser un nouveau projet dans le local Caritas du centre historique de Colmar : en effet, deux fois par semaine, le mercredi et le samedi, des bénévoles accueillent des personnes pour le petit-déjeuner. Cet accueil se voulant inconditionnel, on peut y retrouver des personnes isolées, des SDF, des étudiants en précarité, des familles…Un peu plus d’une dizaine de personnes viennent désormais régulièrement. Les bénévoles ont à cœur de proposer un petit-déjeuner complet avec du pain frais, de la confiture maison, du fromage, des œufs…Pour certains, en effet, ce repas est le seul de la journée. C’est aussi l’occasion d’échanger, de rencontrer des personnes, de partager un moment avec d’autres dans un cadre chaleureux. Depuis quelques semaines, l’équipe réfléchit à ouvrir une troisième matinée afin d’offrir des rendez-vous réguliers sur la semaine.

L’été a permis de proposer d’autres activités : des balades à proximité de Colmar (découvrir les étangs d’Ingersheim, Turckheim, Trois-Epis), des pique-niques en soirée ouverts à tous, une fête de l’amitié…Depuis, les activités régulières comme les cours de français, l’aide administrative, l’accompagnement scolaire, le groupe créatif…ont repris. De nouveaux bénévoles nous ont rejoints mais nous sommes toujours en recherche de bonnes volontés !

La question financière reste aussi primordiale puisque Caritas vit à 80% de dons de particuliers. Aussi, nous comptons sur vous lors de la collecte de fin d’année : nous aider financièrement nous permettra de répondre aux nombreuses demandes et de construire de nouveaux projets avec les personnes que nous accueillons. Merci d’avance pour votre générosité !

L’équipe de la permanence de Caritas Colmar, 9 rue de Riquewihr (Tél : 03.89.41.12.56 / accueil.colmar@federationcaritasalsace.org )

Repas solidaire de l’ASECO

L’Association Socio-Éducative de Colmar Ouest (ASECO) vous invite à son repas solidaire annuel samedi 14 octobre 2023 à 12h au Foyer Saint-Paul (22 avenue de Paris)

Ce repas est l’une de nos principales ressources pour subvenir à nos dépenses. Grâce à vous il permettra aux personnes accueillies en situation de précarité de gagner un peu plus en dignité.

Au Menu : Tajine de veau au citron confit et abricots secs, semoule aux amandes, ronde des desserts, au prix de 22 € par adulte (10 € pour les enfants de moins de 10 ans).

Réservation au plus tard le jeudi 5 octobre avec règlement par chèque de préférence à établir à l’ordre de l’ASECO et à envoyer au siège : 3, rue de Prague – 68000 COLMAR ou à l’adresse de Christiane Addi 1, rue de Zimmerbach – 68 000 COLMAR. Tel : 06 15 39 37 06 christiane.addi@free.fr

Si vous souhaitez régler en espèces, merci de le faire au plus tard pour le jeudi 5 octobre (en mettant la somme dans ma boîte aux lettres à l’adresse indiquée ci-dessus).

Dans la joie de vous accueillir !

Le bureau de l’ASECO : Marie-Christine, Brigitte, Madeleine, Denise, Gabrielle, Christiane

Les paroisses à l’heure de l’écologie

Dans la dynamique de l’encyclique Laudato Si’, le comité de l’Association St-Paul a organisé au mois de juin dernier une soirée d’information et d’échange sur la thématique du label « Eglise verte », animée par Jacques Muller, membre de la commission diocésaine « Mission écologie intégrale ».

Plus qu’un label ou une certification, le projet « Eglise Verte », est un chemin de progrès proposé aux communautés qui ont décidé de s’engager pour le soin de la création. C’est une réponse concrète à l’appel du Pape François : « L’alliance entre l’humanité et l’environnement exige un effort de sensibilisation […] Toutes les communautés chrétiennes ont un rôle à jouer dans cette éducation.  (Laudato Si’ n°214) »

Le projet « Eglise verte » appelle un éco-diagnostic, à réaliser annuellement en interne. Il concerne autant les célébrations et la catéchèse, les bâtiments, le terrain, l’engagement local et global, ainsi que le mode de vie. Cette démarche de conversion œcuménique s’enracine dans notre foi en un Dieu, source de Vie, qui nous a confié la Création. Face à la grave crise écologique que vit l’humanité, un tel projet invite les chrétiens à entendre la clameur de la terre et des pauvres, et à mettre l’espérance en marche, conscients que « Tout est lié », comme le dit le pape François.

Pour les participants à cette première rencontre, ce fut un temps fort qui a donné envie de poursuivre concrètement les étapes de cette démarche dans les mois à venir. Le groupe communiquera régulièrement sur les différentes avancées et échangera volontiers avec d’autres paroisses ou communautés qui souhaitent s’intéresser à cette aventure riche en espérance.

(Plus d’information sur le site : egliseverte.org)

Jean-Marie SIMON

Accueillons Lara dans la communauté Terre de Rencontre

Dimanche 23 avril, lors de la célébration dominicale à Ste-Marie, Lara Stotz, jeune allemande protestante a rejoint la communauté catholique de Terre de Rencontre.

Je suis chrétienne depuis l’âge de 2 ans. J’ai été baptisée dans l’Église protestante. Jeune adulte j’ai vécu un événement qui m’a beaucoup déstabilisée : le décès de mon grand frère. Je n’ai pas accepté ce départ douloureux, j’étais triste et traumatisée. C’est alors, que j’ai commencé à chercher la présence de Dieu. J’avais besoin d’être soutenue dans ma recherche.

J’ai rencontré une amie catholique, qui a témoigné de sa relation avec Dieu, cela m’a beaucoup touchée. Elle m’a amenée à la messe et depuis 2 ans on y va souvent ensemble. Elle m’a même amenée à vivre une retraite spirituelle.

Progressivement, je commençais à avoir soif d’aller à la messe. Cela me donne la joie et la force. Je reçois beaucoup de grâces pendant la messe. L’eucharistie me réconforte en tout.

Je reste prête à suivre ce chemin de foi et à suivre le Christ là où il veut m’amener. Je reste confiante malgré les difficultés que traverse l’Église actuellement.

Lara Stotz

Cinq soirées avec le Livre de Job

Le P. Robert Abelava propose pour la zone pastorale Colmar-Plaine, un cycle de cinq conférences en méditant sur le Livre de Job. Les enseignements se dérouleront tout au long des mois de mars à juin, les vendredis à 19h au foyer Sainte-Marie.

Le P. Robert Abelava, curé de notre communauté de paroisses, est docteur en théologie biblique, spécialiste de l’Ancien Testament.

Le cycle se propose de présenter à la fois des clés de lecture de ce Livre de l’Ancien Testament et de parcourir l’ensemble des questions qu’il soulève pour le croyant d’aujourd’hui. La figure de Job parle d’un personnage proche de l’homme d’aujourd’hui, lorsqu’il traverse des heures troubles qui questionnent sa foi. Le Livre de Job, né au cœur d’une crise de confiance en Dieu, face à son silence devant la souffrance du juste, est passionnant et toujours actuel.

Date des 5 rencontres : vendredi 10 mars ; 24 mars ; 14 avril ; 5 mai ; 9 juin 2023 à 19h à Ste-Marie

La participation au cycle est gratuite. Pour une bonne organisation du cycle, merci de vous inscrire auprès de l’animateur de la zone pastorale (Tél : 06 31 46 45 63 ou en écrivant à : zonepastorale.colmarplaine@gmail.com ).

Télécharger le flyer de présentation

Vendredi 3 mars 2023 : Journée mondiale de prière

Initialement « Journée mondiale de prière des femmes », cette proposition de prière œcuménique internationale sera relayée pour Colmar : ce vendredi 3 mars à 19h à l’église Saint-Paul.

La journée mondiale de prière, débuté aux Etats Unis au 19eme siècle, a très vite pris une ampleur internationale et œcuménique. Aujourd’hui pas moins de 189 pays célèbrent ensemble ce temps de prière le premier vendredi du mois de mars. La liturgie est préparée chaque fois par un autre pays. En 2023 les femmes de Taïwan nous proposent le thème : « Votre Foi m’interpelle (Ep 15,1-19) »

En savoir plus

Réunion des forces vives de Terre de Rencontre

Le 24 janvier dernier une soixantaine de personnes engagées dans la communauté de paroisses Terre de Rencontre se sont retrouvées à l’invitation de leur curé le P. Robert Abelava.

La soirée a été l’occasion de préciser les nombreux domaines d’activité qui mobilisent toutes ces personnes au service de l’Église locale : liturgie, groupes de prière, conseils de fabrique et de gestion, associations culturelles, solidarités, mouvements, catéchèse, préparations aux sacrements… À l’écoute de tous ces témoignages chacun a pu prendre la mesure de la diversité des tâches et des missions accomplies.

Gageons que cette rencontre pourra être un nouveau départ pour le Conseil Paroissial de la Communauté de Paroisses (CPCP) afin de faire émerger un projet commun. À suivre…