Tous les articles par administrateur

Vivre le troisième dimanche de Carême 2024 avec le CCFD – Terre Solidaire

En ce temps de préparation à Pâques, le CCFD – Terre Solidaire nous invite tout particulièrement en ce deuxième dimanche à devenir membre d’un même corps fraternel.

 

Écoutons la Parole de Dieu :

« Jésus leur répondit : “Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai”. Les Juifs lui répliquèrent : “Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais !” Mais lui parlait du sanctuaire de son corps. Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite. Pendant qu’il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu’il accomplissait. » (Jn 2, 29-23).

 

Éclairage biblique :

Parler de corps fait penser aux natures physiques des humains ou des animaux. Mais l’on parle aussi du corps des pompiers, des médecins, des enseignants, etc. Il s’agit là d’un espace où se vit, entre les membres de chacune d’elles, un projet particulier : protéger, soigner, enseigner. C’est bien de cela que parle Jésus quand il dit : détruisez ce temple et je le rebâtirai en trois jours. En effet, par sa mort, Jésus purifie les liens entre les hommes en vue d’instaurer des relations de paix et de justice entre tous. Chacun peut trouver sa place dans ce corps nouveau rassemblant tous ceux qui cherchent à mettre ensemble leurs différences et leurs richesses. Pour édifier ce corps, il s’agit pour chacun de laisser mourir quelque chose de notre rapport à la vie : illusions de puissance, prestige social.

 

Une prière :

Seigneur, nous te confions les femmes et les hommes des zones côtières d’Afrique de l’Ouest qui, avec l’association Adepa soutiennent la pêche durable et artisanale. Permets-nous, Seigneur, de réaliser que nous sommes membres d’un corps nouveau, membres du corps du Christ.

 

Vivre le deuxième dimanche de Carême 2024 avec le CCFD – Terre Solidaire

En ce temps de préparation à Pâques, le CCFD – Terre Solidaire nous invite tout particulièrement en ce deuxième dimanche à nous ouvrir à la vie pour construire la paix.

 

Écoutons la Parole de Dieu :

« Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec

Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : “Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie”. » (Mc 9, 2-5).

 

Éclairage biblique :

« Une nuée recouvre Moïse, Élie, Jésus et ses trois disciples, raconte saint Marc. Cette nuée évoque

le contenu du Livre saint, disaient les Pères, nos anciens dans la foi. Tout y est écrit en vue d’être accompli. Le sommet de cet accomplissement est la Croix, la mort du Fils bien-aimé venu pour libérer les hommes de ce qui les empêchait d’accéder à la vie de Dieu. Pierre, dans sa frayeur comme dans son enthousiasme propose à Jésus de monter trois tentes : « Une pour Moïse, une pour Élie et une autre pour Jésus », dit-il. C’est désormais inutile. Il n’y a plus de séparation entre morts et vivants. Un autre espace s’ouvre définitivement, celui du corps du Christ ressuscité rassemblant tous les hommes en lui.

 

Une prière :

Seigneur, nous te confions celles et ceux qui, avec le  People’s Ressources Centre (PRC), préservent notre maison commune, pour que les habitants des plus grandes villes puissent vivre dignement. Seigneur, ne te lasse pas de nous parler pour nous ouvrir à la vie de ton Royaume de paix.

Prier avec les femmes de Palestine

Chaque année, un pays particulier est choisi par le Comité International œcuménique de la Journée mondiale de prière (JMP) pour préparer une liturgie proposée à tous, le premier vendredi du mois de mars. Pour 2024 c’est un groupe de femmes chrétiennes palestiniennes qui nous aideront à prier avec le thème : un lien d’amour pour la paix : « Supportez-vous les uns les autres dans l’amour » (Ep 4,2).

Depuis le 7 octobre 2023, cet appel à prier pour la paix n’en est que plus crucial, et c’est dans plus de 150 pays à travers le monde que résonneront leurs paroles. Pour Colmar, nous nous retrouverons le vendredi 1 mars à 19h à l’église St-Jean, rue de Rome.

Créons ensemble une chaîne d’amour autour du monde pour que leur pays retrouve au plus vite la paix.

Marie-Claude Hunckler

Plus d’info sur : https://journeemondialedepriere.fr

Vivre le premier dimanche de Carême 2024 avec le CCFD – Terre Solidaire

En ce temps de préparation à Pâques, le CCFD – Terre Solidaire nous invite tout particulièrement en ce premier dimanche à nous engager à plus de justice et de sobriété.

Écoutons la Parole de Dieu :

« Aussitôt l’Esprit pousse Jésus au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : “Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile”. » (Mc 1, 12-15)

Éclairage biblique :

« Le Royaume de Dieu, c’est la Royauté d’Amour de Dieu au plus intime de nous », écrit Maurice Zundel. Les mots de Jésus sont fermes : Dieu a besoin des hommes pour édifier son Royaume, des hommes capables de repentir. L’actualité, les enjeux climatiques, économiques et sociaux tels que les formes de domination hommes-femmes ou les replis identitaires au sein de plus en plus de pays exigent des prises de conscience urgentes de tous, sachant combien « tout est lié » (Cf. la lettre apostolique du pape François « Tous Frères »). Ne devons-nous pas nous engager sur plus de justice et de sobriété ?

Une prière :

Seigneur, nous te confions ces femmes et ces hommes du réseau JnT au Brésil qui s’engagent chaque jour pour un monde plus juste.
Le réseau JnT soutient les familles vulnérables au Brésil, en dénonçant les violations des droits humains par certaines grandes entreprises et l’État et en développant l’agroécologie.

Cinq soirées avec saint Luc

Le P. Robert Abelava propose un nouveau cycle de cinq conférences en méditant sur l’universalité dans l’Evangile de saint Luc. Les enseignements se dérouleront tout au long des mois de mars à juin, les vendredis à 19h au foyer Sainte-Marie.

Date des 5 rencontres : vendredi 8 mars ; 22 mars ; 19 avril ; 24 mai ; 14 juin 2024 à 19h à Ste-Marie

La participation au cycle est gratuite. Pour une bonne organisation, merci de vous inscrire auprès de l’animateur de la zone pastorale (Tél : 06 31 46 45 63 ou en écrivant à : zonepastorale.colmarplaine@gmail.com ).

Vous trouverez également un aperçu de cet enseignement sur le site radiomaria.fr

24 heures pour le Seigneur

Lancée en mars 2014 lors de l’année de la miséricorde, l’objectif de cette initiative est de créer un temps privilégié de prière et de ressourcement spirituel en différents lieux de notre ville. Comme en pèlerinage, nous aurons l’opportunité de participer de-ci de-là pour nous rencontrer et partager ces précieux moments de foi. Nous sommes encouragés notamment à réserver la soirée du vendredi 8 mars à 20h pour une veillée avec les chants de Taizé, à l’église des Dominicains à Colmar. De plus, nous vous convions chaleureusement à participer à une messe ou à un moment d’adoration. Vivez aussi l’expérience de la réconciliation offerte le samedi matin dans deux églises.

Depuis 2019, dans le diocèse de Strasbourg, ce même vendredi est devenu la journée diocésaine mémorielle pour les victimes d’abus. Nous porterons particulièrement cette intention de prière par notre jeûne ce jour-là.

Détail du programme des “24 heures pour le Seigneur” pour Colmar

Mathieu Rohrbach, animateur de la Zone zonepastorale.colmarplaine@gmail.com

Une soirée pour remercier les bénévoles

Vendredi 15 décembre dernier au cercle Saint-Joseph, plus d’une centaine de personnes avaient répondu à l’invitation du P. Robert Abelava. Le curé des deux communautés de paroisses Saint-Joseph Espérance et Terre de Rencontre avait tenu à remercier chaleureusement tous les bénévoles par une soirée offerte autour d’un repas pris en commun, tout en les encourageant, bien sûr, à persévérer dans leur engagement au service de l’Eglise locale. Jean-Jacques Erny, en qualité d’ « aîné », s’est réjoui de cette initiative et a souhaité à tous les participants de continuer à œuvrer ensemble.

 

Les nombreux convives ont pu se régaler d’une spécialité indienne concoctée et préparée sur place par Elia et une petite équipe de cuisiniers amateurs, ainsi que d’une grande variété de desserts apportés par les paroissiens de Saint-Joseph. Merci à chacun pour son implication dans ce chemin de rapprochement de nos communautés de paroisses.

La lumière de Bethléem pour la paix

Comme chaque année, les scouts nous transmettront la lumière de Bethléem dimanche 17 décembre lors de la messe de 10h30 à Saint-Paul. Cette lumière nous rappelle la présence du Christ dans nos vies et l’importance de l’annoncer à tous ceux qui en ont besoin.

La Lumière de la Paix de Bethléem est un événement scout chrétien qui se déroule pendant la période de l’Avent. Habituellement allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem, la lumière est rapportée en Autriche, puis transmise partout en Europe.

Certains se demandent à juste titre si la lumière vient bien de la grotte de la nativité cette année. Suite à la situation en Israël, les scouts Autrichiens partageront celle de l’édition 2022 qui a été entretenue pendant tout l’année, pour que ce beau signe de fraternité et de Paix continue à vivre à travers chacun et chacune. La flamme qui est diffusée sera donc bien celle de Bethléem, et, plus que jamais, la diffusion ce symbole de Paix compte dans l’éducation des jeunes et les liens qu’ils et elles apprennent à tisser autour d’eux.

Pour nous, Scouts et Guides de France, il est essentiel de partager la Lumière de la Paix de Bethléem avec tous ceux qui en ont besoin et avec qui nous voulons célébrer la période du temps de l’Avent et de Noël. Chacun peut participer à sa transmission, qu’il/elle soit scout ou non. La Lumière est une opportunité d’agir pour un monde plus fraternel. C’est un symbole d’espoir à l’échelle locale et mondiale.

« Seigneur, Qu’il fait bon dans ta maison ! Ton espérance nous protège, Ta confiance nous fortifie, Ton amour nous réchauffe. Ah, qu’il est doux de rester près de toi ! Mais Toi, Tu nous dis : Allez, zou, dehors ! Enfile tes chaussures, tes gants et ton bonnet, prends ton sac à dos et mets-toi en marche. Car ta sœur a besoin de toi et ton frère t’espère. Ton frère est seul et ta sœur s’est perdue. Ils ont froid de ton absence et faim de ta présence. Va, il y a quelqu’un qui t’attend quelque part. D’accord, Seigneur, je vais sortir et affronter ce monde. Car c’est Toi qui me fais avancer et c’est Toi qui me guides. Et c’est encore Toi qui me consoleras quand la pluie sera trop froide, le chemin trop long et les ampoules à mes pieds cruelles. Oui, avec Toi, j’ose. J’irai par monts et par vaux, ici, là-bas, tout près ou bien ailleurs. Quelque part, quelqu’un m’attend. Amen » (extrait de la prière qui sera lue lors de la célébration)

Contact : Chloé Adam (06 22 79 45 05)

Partager l’espérance de Noël avec la Mission Ouvrière

La Mission Ouvrière de Colmar vous invite chaleureusement à venir partager ses espérances samedi 16 décembre de 15h à 19h au foyer Sainte-Marie. Enfants, jeunes et adultes, ensemble dans l’attente du Sauveur, dans la tente du Sauveur, accueillons le message de Noël !

La rencontre se clôturera par l’eucharistie paroissiale à 18h30 à l’église Sainte-Marie

Contact : secrétariat de la Mission Ouvrière (ACE, JOC, ACO, …) : 03-89-60-63-05 ou Nicolas Emmenecker : 06-76-50-49-11